Retour aux articles

Les gazelles à la conquête du désert

ETAPE 1 : Début en douceur

Après une journée d’entraînement pendant le prologue de mercredi, le départ de l’étape 1 s’est fait jeudi matin de bonne heure. Une première journée qui passera sans trop de difficulté. Toutes les Gazelles espèrent pouvoir trouver les 7 balises avant de rentrer au bivouac. Le kilométrage idéal pour cette étape est de 115 km : au-delà de cette distance, chaque km supplémentaire est compté. Les balises non validées, les feuilles de route perdues ou le non-respect des règles pendant la course représentent aussi des pénalités… les Gazelles doivent rester attentives !

La course commence donc dans un paysage de dunettes parsemées d’herbes à chameau, et les tankages commencent dès le matin. Il faudra s’y habituer ! À l’issue de cette première étape, l’équipage SAINT HONORE est déjà 14ème au classement.

ETAPE 2 : L’étape des fameux « choux fleurs »

Un nouveau relief s’annonce pour les Gazelles en cette deuxième journée : leur terrain de jeu est maintenant semé de choux fleurs, une plante dure comme la pierre… il est donc fortement déconseillé de s’y aventurer ! Mais les herbes de la veille sont toujours là et les Gazelles font leurs premières expériences dans le sable mou.

Tout comme la première étape, celle-ci forme une boucle qui ramène les Gazelles au bivouac à Nejjack. 9 balises, 165 km : l’aventure s’intensifie ! Kiera Chaplin et Sophie Tapie, de l’équipage 216 sponsorisé par SAINT HONORE, remontent au classement : elles se retrouvent 10ème à l’issue de cette étape.

ETAPE 3 : Une journée redoutée dans les dunes

C’est aujourd’hui que les Gazelles se lancent vraiment dans le sable ! Cette étape 3 les mène dans les dunes de Merzouga : on dégonfle ses pneus et c’est parti pour le sable mou. Une journée difficile pendant laquelle l’entraide entre équipages est essentielle : les Gazelles n’hésitent pas à s’arrêter pour sortir d’autres équipes du sable. Et l’équipage SAINT HONORE y a eu droit également : on sort vite les pelles !

 

Une étape pleine d’obstacle qui vient changer les classements : nos deux Gazelles au dossard 216 retombent à la 14ème place.

Après l’effort, un repos inattendu : de fortes pluies obligent la direction à annuler l’étape 4.

 

Photos : Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc